0094638661429

Tant que ma connexion internet est bonne (c'est dur aujourd'hui peut-être... demain ça s'ra vachement mieux !), je vais vous parler d'un authentique sommet. Oui, il n'y a pas d'autres mots. Souvent, quand les gens veulent citer le magnum opus de Jacques Higelin, ils citent Champagne Pour Tout Le Monde, le plus réputé, le plus culte, et le plus barge. Mais le grand public semble avoir oublié les autres albums de ce grand monsieur de la chanson française. Et parmi eux, figure Alertez Les Bébés. Ce disque, c'est 46 minutes de pur bonheur auditif, qui prouve que Champagne (que j'aime beaucoup, cela étant) n'est définitivement pas le sommet d'Higelin. Le sommet d'Higelin est sorti trois ans auparavant. Voilà un des rares albums français où il n'y a définitivement rien de décevant, rien de mineur. Alertez Les Bébés est le troisième cataclysme musical Higelinien après BBH 75 et Irradié. Le premier cité était un grand sommet absolu, son second meilleur album. L'autre, bien qu'un peu inférieur, restait quand même très bon. Mais, problème, avec Irradié, Higelin avait du mal à se renouveler par rapport à son précédent album. Ici, il parvient à sortir un disque déjà plus libre que ses deux précédentes oeuvres, et très hétérogène, mais cependant pas inégal. Dans Alertez Les Bébés se côtoie le rock, le folk, le blues, et même la country. De quoi faire un pur chef d'oeuvre, un disque couillu et monumental, complètement digne de ce que les anglais savaient faire à l'époque.

Et justement, l'album démarre par l'un des 5 meilleurs morceaux d'Higelin à tout casser... Le Minimum apparaît parfois comme une sorte de School (Supertramp) françouze, de part son ambiance, ses accords. Pendant 5'30, c'est le paradis sur Terre. Peu de paroles, mais une musique immense, des musiciens de grand talent. Le skeud commence fort, très fort. Et même quelqu'un qui n'aime pas Higelin aimera ça, forcément. La seconde chanson de l'album est peut-être la plus réputée et appréciée des fans parmi les 10 titres, Géant Jones. Un sommet jubilatoire et féroce, avec un riff du tonnerre. On vous le dit, l'album démarre franchement très fort. Puis, premier titre plus calme en vue, avec La Rousse Au Chocolat. Joli jeu de mots par rapport aux paroles de la chanson (j'aperçois une jolie p'tite rousse qui se tape une mousse au chocolat...), un morceau sublime, acoustique, tout en douceur, qui fait redescendre la tension après les deux furies citées plus haut. Un des meilleurs titres de l'album.

Je parlais tout à l'heure de country, c'était bien sûr un clin d'oeil à Je Veux Cette Fille, titre pouvant paraître anodin à la première écoute, mais qui se révèle finalement génial. Souvent repris en live dans des versions dithyrambiques (sur le triple et magistral live à Mogador de 1980, une version de 16 minutes !). Remplie de breaks ahurissants, la chanson a tout pour plaire avant que n'arrive le folk de J'Suis Qu'Un Grain De Poussière. Peut-être la chanson la plus légère du disque, ce qui n'est pas un défaut, elle fait douter: et si, finalement, l'album se révélait plus folk que rock ? Si les deux premiers titres n'étaient que du bluff ? Que t'chi. Aujourd'Hui La Crise ouvre la face B, et aurait presque pu être un immense tube pop-rock. Mais il n'en fut rien. Quoiqu'il en soit, cette chanson fut reprise par Higelin himself sur son dernier album en date, dans une nouvelle version. Bah oui, c'est de circonstance. Une chanson géniale, je ne vois pas quoi dire d'autre, à part qu'elle fait revenir le niveau rock du disque !

Rien est une ballade magnifique, comme Higelin savait les faire (aah... Je Ne Peux Plus Dire Je T'Aime... c'est pas du Grégoire, hum ?). Très calme, voire assez planante dans sa fin, un excellent moment. Puis vient Coup De Blues, qui est en quelque sorte une intro au titre éponyme. Enregistrée avec une simple gratte et un accordéon, et qu'on croirait tirée d'une performance live dans un bar (les bruitages y sont pour beaucoup, et la production n'est volontairement pas top sur ce titre), un grand moment de plus. Mais quiconque ne connaît pas Alertez Les Bébés n'a jamais rien entendu de grandiose. Et si les 10 minutes que durent ce morceau étaient les 10 plus grandes minutes de l'histoire du rock français ? Enregistrée d'un seul coup selon la légende, la plus grande chanson d'Higelin, une des plus grandes chansons françaises, et même internationales, tiens, des années 70. Seulement Higelin, qui tient tout ici, puisqu'il n'y a que du piano et du texte. Musicalement, c'est magistral, jamais ennuyeux. Une sorte de blues-rock acoustique immense. Et les paroles... De la protest-song que Bob Dylan n'aurait pas renié. Ce morceau est une géantissime claque dans la gueule de l'auditeur, difficile de se remettre de ça. Et ce n'est d'ailleurs pas anodin qu'une courte présentation des musiciens vienne clôturer l'album, Demain Ca S'ra Vachement Mieux, qui reprend l'air de Aujourd'hui La Crise. Cette présentation est assez fendarde, mais dans un sens, on aurait aimé que le disque se finisse sur le choc absolu Alertez Les Bébés, plutôt que sur ça.

Mais on ne va pas pinailler, n'est-ce pas ? Tellement ce disque est immense, il serait dommage de trouver quelque chose de mineur dedans. Pour moi, il n'y en a pas, et d'ailleurs, si vous en trouvez un, permettez-moi de vous dire que vous êtes un sacré pisse-froid. Bref, l'écoute de ce disque est fondamentale, et si vous ne devez choisir qu'un album d'Higelin, prenez celui-là, c'est une sacrée claque. Un des plus grands albums français de tous les temps, clairement.

1. Le Minimum (5.32)

2. Géant Jones (4.52)

3. La Rousse Au Chocolat (3.44)

4. Je Veux Cette Fille (2.48)

5. J'Suis Qu'Un Grain De Poussière (4.12)

6. Aujourd'hui La Crise (4.19)

7. Rien (4.47)

8. Coup De Blues (4.08)

9. Alertez Les Bébés (10.10)

10. Demain Ca S'ra Vachement Mieux (1.48)